Bateaux et vieilles coques

 

dsc01264

« Reflets bleus » 2016 – 23×30 cm

Chaque port, chaque crique du Finistère ou de Bretagne abrite des bateaux de toutes sortes : de plaisance, de pêche, à moteur, à voile… Ils sont indissociables des paysages côtiers bretons.

J’ai toujours adoré observer les bateaux et particulièrement les vieilles coques, vestiges d’un passé pas si lointain d’une économie tournée sur la mer et ses ressources.

J’ai un goût particulier pour les bateaux du patrimoine, petits ou gros, aux lignes rondes et pleines où le bois et la toile sont mis en valeur. Ce goût du bois et des créations authentiques est-il dû à ce grand-père menuisier-ébéniste ?

Tous ces bateaux sont une invitation au voyage et à la rêverie.

Les vieilles coques abandonnées, parfois rendues à l’état de quasi squelette, dégagent une âme particulière. Elles s’inscrivent naturellement dans ces paysages marins et ces estuaires profonds où la végétation tente constamment de reprendre son droit sur l’eau salée… jusqu’à la prochaine marée.

Boats and old hulls

You will find all kind of boats in each port, each cove of Finistere or Brittany: fishing boats, sailboats, motor boats… They are part of those coastal of landscapes from Brittany.

I have always loved to watch boats and particularly old hulls, remnant of a recent past with an economy oriented towards the sea and its resources.

I especially like classic boats, small or big, with their rounded design and their wood and canvass predominance. This taste for wood and authentic creations might be related to this grandpa who was a carpenter or cabinetmaker…

All those boats are an invitation to travel and to dream.

The abandoned old hulls, sometimes left out at a skeleton stage, express a particular soul. They fit naturally well with those maritime landscapes and deep estuaries where growing plants try to steadily recover and grab space on to the salted water… until the next tide.